Le visa ESTA USA pour un déplacement de moins de 3 mois aux USA 

Les personnes bénéficiant d’une exemption de visa doivent disposer d’un permis ESTA pour pouvoir frôler le sol américain. L’Electronic System for Travel Authorization a été mis en place par le gouvernement américain dans le but de renforcer la sécurité intérieure en contrôlant l’identité des personnes qui entrent dans le pays. Il a été mis en vigueur le 12 juin 2009 et reste valable jusqu’à ce jour. Il s’agit d’une procédure simple qui ne requiert pas trop de paperasses puisque la demande se fait uniquement en ligne. Le traitement de la demande prend quelques jours afin d’obtenir l’accord, favorable ou non.

Les conditions d’obtention de l’ESTA

A priori, seuls les ressortissants des pays bénéficiant du VWP peuvent requêter cette forme d’autorisation. Ces pays sont listés sur les sites de l’ESTA dit le visa ESTA USA. Les gens provenant des autres états doivent effectuer une demande de visa en bonne et due forme pour pouvoir venir aux USA. Sinon, des modifications ont été apportées à l’octroi de cette autorisation. Ceux qui ont une double nationalité incluant la Syrie, le Soudan, l’Irak et l’Iran ne sont pas éligibles à cette autorisation. Il en va de même des personnes qui ont été de passage dans l’un des pays susmentionnés à partir du mois de mars 2011, même si elles sont exemptées de visa et viennent des 38 pays concernés par le visa waiver program. Aussi, le solliciteur doit avoir un passeport électronique.

Autres informations à savoir sur l’ESTA

Vu la durée du traitement qui peut aller de quelques heures à quelques jours, il est préférable de faire la requête au plus tard 72 heures avant le départ prévu pour les USA. Cette autorisation est valable pendant 2 ans et permet d’aller une ou plusieurs fois aux États-Unis pour un séjour inférieur à 90 jours. L’ESTA n’a pas un effet absolu sur l’entrée dans ce pays car même si certaines personnes ont obtenu ce document, il est probable qu’elles ne sont pas autorisées à mettre les pieds sur le sol américain lorsque l’administration a des doutes sur elles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *